Jiaogulan, le gingembre bleu, herbe de longévité

Le livre « JIAOGULAN, the Chinese Immortality Herb » regroupe des analyses effectuées sur plus de 10 années d’études dans les Universités et Instituts en Chine, au Japon et aux Etats-Unis.

Michael Blumert et le Dr Jioliu Liu ont rassemblé les meilleures sources d’informations concernant les recherches sur le JIAOGULAN et sur son composant.

Gynostemma pentaphyllum, appelé également jiaogulan ou« herbe de l’immortalité » est une plante grimpante chinoise de la famille des cucurbitacées.

Elle est présente en Inde, Chine, Taïwan,Thaïlande , Malaisie, Japon et Corée.

La jiaogulan est connu depuis longtemps en Asie, son utilisation est mentionnée du temps de la dynastie Ming dans un livre sur la« Médecine contre la Famine ». 

Elle est utilisée dans la médecine chinoise traditionnelle et comme édulcorant au Japon.

En chine, on dit de cette plante que ceux qui la boivent régulièrement en infusion ont une espérance de vie supérieure à la moyenne.

C’est une plante est rustique, elle résiste au froid jusqu’à -15 °C.

Le Jiaogulan est aussi un puissant antioxydant.Les antioxydants jouent un rôle important contre l’action des radicaux libres qui peuvent être à l’origine de cancers, de maladies cardio-vasculaires et accélèrent le vieillissement de la peau.

En Asie, on l’utilise même pour lutter contre les effets secondaires de la chimiothérapie (bénéfices de sa fonction adaptogène) ou pour prévenir les cancers (fonction antioxydante).

Cette herbe apporterait force, puissance et endurance grâce à ces 82 saponines contenues et reconnues (le ginseng le plus populaire en contient 28).

C’est pour cela qu’elle est aussi appelée Gingembre bleu

En plus de ses saponines , le Jiaogulan contient des acides aminés, des protéines végétales, des minéraux et des vitamines.

Le jiaogulan est aussi une aide précieuse à la régulation du bon et mauvais cholestérol,

Il permet de maintenir un niveau normal de pression artérielle chez les personnes souffrant d’hypertension.

Il permet ainsi de prévenir les maladies cardio-vasculaires, mais également d’améliorer les performances sportives des athlètes.

Le jiaogulan est utilisé pour détoxifier l’organisme et renforcer l’action du métabolisme.

Dans le cadre d’un régime, il est très utile de par son action sur le système digestif et le système nerveux

(il permet de limiter l’envie de grignoter des aliments gras et sucrés mais aussi de réduire la fatigue liée à un régime).

Comme le ginseng, le jiaogulan est un véritable booster d’énergie et stimule efficacement le système immunitaire.

Il peut être utilisé en cas de rhumes, fièvres, bronchites, grippes, etc.

La vigne et la feuille de la plante JIAOGULAN sont indissociables pour bénéficier pleinement de ses vertus.

Ses feuilles peuvent également servir à sucrer directement le café ou le thé (utilisation au Japon).

Elles peuvent être mangées après infusion.

Enfin, au niveau du goût, le jiaogulan est naturellement sucré et vous offre une saveur unique de réglisse avec une très très légère amertume en aucun cas désagréable.

En conclusion, une tisane à la fois « miraculeuse » car elle s’adapte à tous nos maux et gourmande de par son goût sucré et de réglisse

Alors ne pas hésiter à consommer cette plante au quotidien qui vous aidera à prévenir les maladies les plus courantes.

COMMENT SAVOURER CETTE DÉLICIEUSE BOISSON ?

  1. En infusion : Versez l’eau frémissante sur un sachet ou cuillère à café de JIAOGULAN vrac, laisser infuser 3 à 5 minutes.
  2. En décoction : versez le JIAOGULAN vrac dans l’eau, faire bouillir, savourez.

Une petite quantité de la plante JIAOGULAN suffit pour réaliser une savoureuse boisson.

Recouvrez l’eau de JIAOGULAN, à moitié, les feuilles et les tiges de la vigne se déploieront librement.

Contrairement à la plupart des thés, le JIAOGULAN ne devient pas amer après l’infusion.

Plus on attend, plus doux il devient.

Pour de meilleurs résultats, buvez 4 à 8 tasses par jour, pendant au moins trois mois.

Vlado AlonsoComment